Mémoires Souletines 2, Bergers et cayolars Zoom

Mémoires Souletines 2, Bergers et cayolars

Description rapide

Plus de 60 ans ont passé depuis cette journée mémorable mais le souvenir de mon premier départ pour une semaine au cayolar de Zingolatze est toujours présent dans ma mémoire. Bien avant ceux de Syracuse, Samarcande ou Venise, les noms de Zingolatze, Ahuzki, Irati ou Iturxarre ont marqué ma mémoire et nourri mes rêves. Les cayolars ont été mes premiers Eldorados.

En savoir plus

16,75 €

» Ajouter à ma liste

Vous souvenez-vous du dimanche 20 août 1950 ? Même si vous étiez déjà nés, cette date ne vous a sans doute pas marqués autant que moi. Plus de 60 ans ont passé depuis cette journée mémorable mais le souvenir de mon premier départ pour une semaine au cayolar de Zingolatze est toujours présent dans ma mémoire. Bien avant ceux de Syracuse, Samarcande ou Venise, les noms de Zingolatze, Ahuzki, Irati ou Iturxarre ont marqué ma mémoire et nourri mes rêves. Les cayolars ont été mes premiers Eldorados.

Le souvenir de ce premier séjour et de ceux qui ont suivi est toujours là, mêlé à une certaine nostalgie et une non moins certaine frustration. Ces bergers et ce mode de vie, nous sommes nombreux à les avoir connus sans y attacher toute l’importance qu’ils méritaient, sans savoir qu’ils étaient les derniers témoins d’une époque en train de disparaître.

Les témoignages de ceux qui ont bien connu cette société originale dans leur jeunesse ont permis de la faire revivre. Ces hommes et ces femmes, qui commençaient toujours par dire qu’ils n’avaient rien d’intéressant à raconter, n’avaient pas conscience des trésors contenus dans leur mémoire et devenaient intarissables une fois lancés.

Certains des témoins sont décédés et le retour dans leurs cuisines maintenant vides mais imprégnées de leur présence est toujours émouvant ; c’est dans ces moments-là que je regrette de n’avoir pas pris tout ce qu’ils offraient, enregistré tout ce qu’ils savaient.

La phrase d’Hampâté Bâ, « En Afrique, chaque fois qu’un ancien meurt, c’est une bibliothèque qui brûle », ne s’applique-t-elle pas aussi à la Soule ?

  • Auteur Philippe Etchegoyhen
  • Édition ELKAR

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Mémoires Souletines 2, Bergers et cayolars

Mémoires Souletines 2, Bergers et cayolars

Plus de 60 ans ont passé depuis cette journée mémorable mais le souvenir de mon premier départ pour une semaine au cayolar de Zingolatze est toujours présent dans ma mémoire. Bien avant ceux de Syracuse, Samarcande ou Venise, les noms de Zingolatze, Ahuzki, Irati ou Iturxarre ont marqué ma mémoire et nourri mes rêves. Les cayolars ont été mes premiers Eldorados.

Donner votre avis

Produits associés